Déodorant maison

Tutorial de avatarLow-tech Lab | Categories : Hygiene

Déodorant maison d odorant-fait-maison-vegan-naturel-1080x720.jpg

Recettes rapides, économiques et écologiques de déodorant maison.

Difficulty
Very easy
Duration
10 minute(s)
Cost
1 EUR (€)
Other languages:
français
License : Attribution (CC BY)

Introduction

Les déodorants sont des produits que nous sommes nombreux à utiliser au quotidien. Or les déodorants industriels sont de plus en plus controversés. S'ils sont montrés du doigt régulièrement, c'est que la plupart sont composés de substances chimiques, pour certaines potentiellement cancérigènes, allergènes et à l'origine de troubles hormonaux. N'hésitez pas à aller consulter ce site de consommateurs pour savoir comment est évalué le déodorant que vous utilisez actuellement.

Dans les composés chimiques à risques, deux familles sont en particulier controversées : les sels d'aluminiums et les parabènes.

- Chlorhydrate d’aluminium : c’est sous ce nom que les sels d’aluminium apparaissent dans la formule de votre déodorant. Ces microparticules ont la propriété de fermer les pores par lesquels s’écoule la sueur, et donc de stopper la production de transpiration. Outre le fait que bloquer ce phénomène, et donc empêcher l'autorégulation thermique du corps, est dangereux, les sels d'aluminiums sont suspectés par plusieurs études d'être à l'origine de cancers du sein.

- Les parabènes sont les conservateurs que l’on ajoute à la plupart des produits cosmétiques, pharmaceutiques et industriels. Des études sont en cours depuis des années pour vérifier leurs effets nocifs sur la peau et leur implication possible dans l'apparition de cancers du sein, en raison de leurs propriétés œstrogéniques (perturbateurs endocriniens).

Si l'odeur des aisselles est parfois désagréable, c'est que ces "plis" constituent un environnement particulièrement propice au développement de bactéries, responsables de ces odeurs. Plutôt que de bloquer la sudation, mieux vaut empêcher le développement de ces bactéries par l'utilisation d'antibactériens naturels.

On vous propose dans ce tutoriel deux recettes saines, pratiques, efficaces, économiques et écologiques pour réaliser votre déodorant maison.

  • La première, très économique, contenant seulement 3 ingrédients. Son seul inconvénient : il devient liquide au dessus de 25°C (huile de coco) et à tendance à se déphaser s'il n'est pas conservé au frais. Chez soi, il peut être intéressant de prendre l'habitude de le conserver au frais
  • La deuxième auquel on ajoute un 4eme ingrédient, de la cire (d'abeille ou végétale). Comme elle ne fond pas en dessous de 63°C, elle permet au déodorant de rester pris même quand il fait très chaud.

Video overview

Materials

Déodorant baume (Hiver- liquide au dessus de 25°C)

  • 4 c-à-s / 50g d’huile de coco
  • 2 c-à-s / 25g de bicarbonate de sodium (le plus fin possible)
  • 2 c-à-s / 25g de fécule de maïs ou arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa


Déodorant solide (Été)

  • 3 c-à-s / 40g d’huile de coco
  • 10 g de cire d'abeille ou 5g de cire de candelilla)
  • 2 c-à-s / 25g de bicarbonate de sodium (le plus fin possible)
  • 2 c-à-s / 25g de fécule de maïs ou arrow-root
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa

Pour un déodorant solide encore plus hydratant il est possible de remplacer les 3c-à-s d'huile de coco par 2c-à-s d'huile de coco et 1c-à-s de beurre de karité

Tools

  • Bocaux en verre pour le stockage des ingrédients
  • Saladier pour le mélange
  • Cuillère à soupe
  • Cuillère à café
  • Petit pot en verre conserver le déodorant
  • Balance

Step 1 - Détails sur les ingrédients

  • Bicarbonate de sodium de qualité alimentaire : Utilisé ici pour son action désodorisante, il peut-être utilisé pour une multitude d'emplois (produit d'entretien, désodorisant, anti brûlures d'estomac, blanchissement des dents...) . Fabriqué à partir de calcaire et de sel. Peut provoquer des irritations chez certaines personnes. Peut être remplacé dans de l'argile blanche dans ce cas. Compter ~3-4 euros/kg
  • Fécule de maïs ou l’arrow-root (= fécule de rhizome de la maranta) : sont deux absorbants naturels. Ils serviront également à lier le produit.
  • Huile de coco : Utilisé ici pour ses propriétés hydratantes et antibactériennes.
À utiliser avec parcimonie!! Ce produit vient de loin (en France) et a donc une empreinte carbone importante. De plus, les noix de coco sont souvent récoltées par des singes, rendus captifs et maltraités. (Voir article en lien)


  • Huile essentielle de Palmarosa : À favoriser pour ses propriétés antibactérienne et antifongique.
A utiliser avec parcimonie ! La production d'huile essentielle demande énormément de ressources naturelles. De plus, elles ne conviennent pas à tous et peuvent être allergisantes. À tester avant utilisation, en faible quantité sur le poignet, puis attendre 2 jours. À proscrire pour les femmes enceintes et les enfants. N'hésitez pas à consulter ce guide: https://lestrappeus.es/huiles-essentielles-bebe-et-famille-friendly/
  • Cire d'abeille  : Utilisé à la fois pour ses propriétés hydrophobes et antibactériennes, sa haute température de fusion (63°C) permet au déodorant de rester solide en toute circonstance.

Step 2 - Fabrication du déodorant

Déodorant baume (hiver) :

  • Ajouter l'huile de coco liquide (préalablement fondue près d'une source de chaleur si besoin) au bicarbonate de sodium et à la fécule. Versez 10 gouttes d'huile essentielle de palmarosa.
  • Bien mélanger le tout pour le rendre bien homogène.
  • Couler le tout dans un petit pot/contenant en verre.
  • Mettre le tout au réfrigérateur pour qu'il se fige.

Conserver à température ambiante. Appliquer avec le doigt sous les aisselles.

Notes and references

-Etude sur les risques de sels d'aluminium : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5514401/

- Dossier santé sur les déodorants et autres recettes  : https://amelioretasante.com/comment-faire-un-deodorant-naturel/

- Huile de coco, les dessous de la récolte: https://lacoquetteethique.com/protection-animale/huile-de-coco-ecologie-vegan/

Comments

Published