Poelito - Poêle de masse semi-démontable

Tutorial de avatarLow-tech Lab | Categories : Housing, Energy

Poêle de masse à inertie semi-démontable. Un poêle de masse ou poêle à accumulation est un appareil de chauffage principal. Sa masse constituée de matériaux lourds (pierre, brique ou béton) stocke l'énergie d'une flambée quotidienne unique et intense (entre 1 et 3 h) et restitue longuement la chaleur une fois le feu éteint (jusqu'à 24h). Sa masse lui confère une inertie thermique propice à atténuer la courbe de températures de l’intérieur d'un bâtiment (ce qui vaut à ces poêles d'être aussi nommé "poêles à inertie"). Toute la quantité de bois nécessaire pour chauffer l'habitat est brûlée en une seule fois, ce qui induit des températures élevées dans le foyer et permet d'obtenir une combustion complète et peu polluante. L'accumulateur est conçu pour absorber une majorité d'énergie issue de la combustion et des fumées. Quand elles quittent le poêle, les fumées sont donc considérablement refroidies. La chaleur accumulée est diffusée principalement par rayonnement et dans un pourcentage moindre par convection. Ce mode de chauffage par rayonnement implique qu'il soit placé au centre de l'habitat. La plupart des poêles de masse actuels sont placés dans la pièce principale ouverte sur le salon, la salle à manger et la cuisine. Avec un rendement pour la plupart supérieur à 80%, ces poêles font partie des appareils de chauffage au bois les plus performants. Retrouvez ici la vidéo tuto [2]

License : Attribution-ShareAlike (CC BY-SA)

Video overview

Materials

Métal

  • Bidon métallique
  • Fumisterie (tubes de diamètres différents et T)
  • Grille d'égout

Quincaillerie :

  • Vis auto foreuses,
  • Boulons + écrous

Béton :

  • Tasseau pour tasser et dresser le béton,
  • Fil de fer,
  • Vieux tissu à placer dans le bidon lorsqu’on le travaille pour étouffer le bruit.

Coffrage perdu

  • Plastique d'emballage (cellophane) ,
  • Scotch de chantier orange
  • Scotch de marquage,
  • Carton ondulé,
  • Tubes de carton de diamètre 80, 100 ou 130 mm,

Tools

Sécurité

  • Gants
  • Lunettes
  • Casques anti-bruit / bouchons d’oreille
  • Masques à poussières
  • Trousse de premier secours avec sérum physiologique en cas de projection de ciment dans les yeux

Traçage / Mesure

  • Mètre,
  • Crayon,
  • Marqueur,
  • Ficelle (environ 2 mètres)
  • Niveau à bulle

Métal

  • Marteau/massette/burin,
  • Tenaille,
  • Pince multiprise,
  • Cisaille à tôle (souvent plus pratique qu’un outil électrique)
  • Scie sauteuse + lames métal
  • Serre joint
  • Perceuse + mèches métal
  • Brosse métallique pour perceuse
  • Disqueuse + disques de découpe, à ébarber et à lamelles,
  • Ponceuse (optionnelle)

Béton :

  • Bâche
  • Verre doseur 1Litre
  • Truelle
  • Seaux de 10 litres x2, gamate , Cuve ou poubelle 50Litres pour le malaxage
  • Malaxeur à main,
  • Perceuse puissante avec embout malaxeur ou malaxeur manuel ou bétonnière (optionnel)

Coffrage perdu

  • Cutter
  • Ciseaux
  • Scie égoïne

Step 1 - Approvisionnement matériel



Step 2 - Constitution de l'appareil

Le principe du Poelito est de construire un poêle rocket dans un bidon. Le fond du bidon est tapissé de mélange isolant. Cela ne dispense pas de poser son poêle sur un support incombustible. La partie inférieure, où le feu se développe, est coulée en béton réfractaire autour d’un coffrage en tubes de carton. Ces tubes forment des réservations creuses : le circuit du feu et de fumées. La partie inférieure constitue la base du foyer. C’est une masse fixe. La moitié supérieure est constituée de tuyaux métalliques amovibles et remplie de sable que l’on peut laisser sur place ou transporter séparément. Le foyer est fermé soit par une plaque de fonte, soit par une plaque vitro céramique, recouvert par le couvercle du bidon en guise de finition. Le conduit d’évacuation est à l’extérieur du bidon. La connexion se fait par un T de raccordement avec tampon de ramonage. La traversée du plafond et la sortie de toit (ou tout ce qui est à l’extérieur de l’habitat) doit obligatoirement être isolée.

On voit sur l'image le bas du conduit d’alimentation vertical avec vers le premier plan son cendrier, et vers l’arrière-plan le départ horizontal des flammes : ce premier ensemble constitue le brûleur. A l’arrière-plan on voit les 2 reprises des fumées, une de chaque côté du conduit de départ de flamme. Ces 2 reprises se rejoignent par en dessous via un collecteur, qui envoie les fumées vers l’arrière, en direction de l’évacuation des fumées). Cet ensemble constitue le collecteur. Raccordement au conduit d’évacuation par T avec tampon



Step 3 - Dimensionnement

Step 4 - Règles élémentaires de sécurité

Step 5 - Bétons, recette et préparation

Step 6 - Préparation du bidon

Step 7 - Réalisation des trous du cendrier et de la sortie fumées

Step 8 - Mise en place les tubes cendrier et évacuation des fumées

Step 9 - Fixation des coffrages perdus



Step 10 - Fabrication du bouchon du cendrier

Step 11 - Coulée du fond de protection

Step 12 - Réalisation des coffrages perdus

Step 13 - Positionnement des coffrages

Step 14 - Coulée de béton réfractaire



Step 15 - Retrait des coffrages perdus

Step 16 - Fabrication du conduit d’alimentation bois

Step 17 - Fabrication du bouchon d'alimentation en bois

Step 18 - Réalisation de la grille

Step 19 - fabrication de la remontée de flammes


Step 20 - Fabrication de la cloche



Step 21 - Découpe de la vitre



Step 22 - Découpe du couvercle



Step 23 - Peinture

Step 24 - Installation

Step 25 - Remplissage de sable

Step 26 - Pose de la vitre

Step 27 - Notice d'utilisation

Step 28 - Entretien

Comments

Published