avatar
Martin barraud
Martinbrrd

Vos dernières discussions

1 Answer(s)
Salut à tous, Je suis sur la fin du poelito 60L (pour tiny) et j'ai une question et quelques retours à partager à la communauté :) [ QUESTION ] • Dès le premier essai de flambée (sans sable) mon couvercle a rapidement gondolé en chips. Il s'est remis à plat après refroidissement. Est-ce arrivé à d'autre ? Comment avez vous remédiez à cela? Je pense installer 4 fermoirs (grenouillières) pour contraindre le bourrelet du couvercle. Un bidon avec cerclage aurait éviter cet ennui … Cette première flambée s'est très bien passé en terme de combustion et de tirage. J'ai aussi fait l'expérience de connecter la fumisterie sur une des deux trappes du collecteur. Ça marche tout aussi bien ! La disymétrie des redescentes de fumées ne se fait pas sentir. À la longue, est-ce que ça peut user un côté plus que l'autre ? Je ne sais pas … J'avais besoin de faire ce test pour me sentir libre dans la disposition du poêle (en respectant les distances de sécurité entre tuyau et matière inflammables). À la différence d'une yourthe, en tiny on ne peux pas se permettre d'installer le poelito en plein milieu de la pièce… Au final la fumisterie restera à son emplacement d'origine pour moi, mais c'est une piste à explorer pour d'autres … [ RETOUR SUR LE TEMPS PASSÉ ] • La recherche des matériaux est difficilement calculable en terme de temps passé. À posteriori, je dirai que j'y ai passé une ou deux dizaines d'heures à : comprendre le pdf, sourcer les matériaux (le bon coin / déchetterie / ressourceries ) et contacter les vendeurs. Je rajouterais quelques demi-journées de déplacement pour aller cherche les matériaux. Si on décide de le faire en réemploi total, c'est vachement de temps ! Mais d'un autre côté chaque pièce de ce puzzleito à son histoire … Pour le moment le cout d'achat/récup des matériaux est de 270 euros dont un disque diamant (cf ci-dessous) et un décapage du bidon. • Pour fabriquer chacun le nôtre avec un ami, l'idée était de mutualiser outils/énergie/réflexion/astuces. Alors on s'est retrouvé le lundi matin pour faire l'état des lieux et s'organiser poiur la semaine à venir. On a vraiment démarré le lundi après-midi et on a passé une semaine complète ensemble et on s'est quitté sans qu'aucun de nous deux n'est terminé . Depuis j'ai du y repassé 3/4jours et mon poelito n'est pas encore terminé. Hypothèses quand à ce temps plus long que prévu : - Le temps estimé (sur cette page) ne spécifie peuit-être pas le nombre de personnes disponible pour la fabrication d'un peolito ? - On a perdu du temps sur des différences de dimensions de nos deux bidons, l'un plus large et moins haut. Ce qui demande de réviser les dosages du béton et d'ajuster les réservations en cartons. - des mélanges de bétons différents. J'ai eu la possibilité de récupérer un mélange de ciment fondu, chamotte et vermiculite déjà tout prêt. Encore une fois, ça nous a retrancher chacun dans nos calculs et nos mélanges … Je dirais que ça aurait facilité les choses si on avait fait les recherches de matériaux à deux, de bout en bout. Par contre faire à deux c'est plus sympa, et puis ça nous a permis de relever plusieurs … [ ERREURS ET OUBLIS ] — à l'étape de fabrication des réservations en carton. Sachez que le tube d'alimentation de bois doit être de ø100 et non 130 ! — la cloche de redescente des fumées est beaucoup trop juste en ø 200 si on veut respecter les 3 cm d'épaisseur pour le tube de remontée de flammes. Le tableau de calcul du low-tech lab précise d'ailleurs un diamètre plus adéquat de ø220. MAJ du tableau publié ci-dessous ? :) Pour moi c'était carrément pas possible, les réservations de redescentes de fumée (vers le collecteurs) s'étant légèrement écartées. + 1 journée de travail entière pour sortir un ovale d'une plaque inox de 2mm de récup. Au moins ce sera plus costaud… — un oubli dans le tableau des matériaux à sourcer : un tube en carton de ø 130 pour réaliser le moule du tube de remontée de flammes. Du coup, on a découpé un extincteur vide pour se faire des moules bien cylindriques. [EXPÉRIENCES] • La découpe du verre réfractaire est carrément possible chez soi ! Une disqueuse/meuleuse + un disque diamant à bande continu et équipements de protections) . On mutualisé l'achat d'un disque à 40 euros à deux. (Disque diamant - verre faïence PVC - 125 mm - Cutting Glass de chez Sidamo) Avec ça j'ai pu découper mon verre de 5mm en ovale. J'ai entamé tout doux une première face, puis l'autre. Et ça se brise tranquillement en suivant le dessin ovale. Le disque permet de poncer légèrement les bords coupant. Un coup de papier abrasif pour finir et j'ai pu terminer l'opération en moins de vingt minute. Au final c'était plus de doutes et d'appréhension que de labeur. Pour tout dire c'est grâce à cette vidéo que je me suis lancé : https://youtu.be/CTbQpb6KPcs?t=256 Voilà pour les retours ! Bonnes flambées d'hiver pour certains, bonne préparation de chantier pour les autres.
anonymous
23:27, 17 December 2019

1 Answer(s)
Bonjour :) merci pour ce tutoriel ! Avec ma copine on vient de commencer le petit poêlito pito 60 pour notre camion aménager, seulement on as déjà un doute sur les mesures du foyer de bois si c'est 130mm ou 100 de diamètre car dans le tableau couleur des matériaux requis il n'est pas indiqué qu'il faut un carton de diamètre 130 mais seulement 100mm tout comme le coffrage du cendrier. Mais lorsqu'on as commencé a faire ces coffrages au paragraphe dédié avec le schéma, on voit qu'il faut un carton de diamètre 130mm pour le foyer, comme pour le pito 120, est-ce une erreur où est-ce que c'est normal ? Ça me paraît logique pour plus de place il est vrai. Alors on prend un 130 du coup ? car ne l'ayant pas mis au début dans le tableau ça nous met le doute, on aurait peut-être dû d'abord lire le tuto' en entier avant de commencer nos récup' :) Merci et bonne continuation !
Pseudo
16:33, 26 January

This user has not contributed yet.

Je les ai fait :

Poelito_-_Poêle_de_masse_semi-démontable_Poelito.jpg
fr
Poelito - Poêle de masse semi-démontable
Poêle de masse à inertie semi-démontable. Un poêle de masse ou poêle à accumulation est un appareil de chauffage principal. Sa masse constituée de matériaux lourds (pierre, brique ou béton) stocke l'énergie d'une flambée quotidienne unique et intense (entre 1 et 3 h) et restitue longuement la chaleur une fois le feu éteint (jusqu'à 24h). Sa masse lui confère une inertie thermique propice à atténuer la courbe de températures de l’intérieur d'un bâtiment (ce qui vaut à ces poêles d'être aussi nommé "poêles à inertie"). Toute la quantité de bois nécessaire pour chauffer l'habitat est brûlée en une seule fois, ce qui induit des températures élevées dans le foyer et permet d'obtenir une combustion complète et peu polluante. L'accumulateur est conçu pour absorber une majorité d'énergie issue de la combustion et des fumées. Quand elles quittent le poêle, les fumées sont donc considérablement refroidies. La chaleur accumulée est diffusée principalement par rayonnement et dans un pourcentage moindre par convection. Ce mode de chauffage par rayonnement implique qu'il soit placé au centre de l'habitat. La plupart des poêles de masse actuels sont placés dans la pièce principale ouverte sur le salon, la salle à manger et la cuisine. Avec un rendement pour la plupart supérieur à 80%, ces poêles font partie des appareils de chauffage au bois les plus performants. Retrouvez ici la vidéo tuto [https://www.youtube.com/watch?v=rO7M41Ud78A]
  • Medium
  • 5 day(s)