Difference between revisions of "Champignon Inoculation d'une culture liquide"

(Cette version a été marquée pour être traduite)
Line 103: Line 103:
 
* Bougies chauffe-plat (Minimum 10 à 20)
 
* Bougies chauffe-plat (Minimum 10 à 20)
 
* Compresses stériles
 
* Compresses stériles
 
  
 
<!--T:146-->
 
<!--T:146-->
Line 213: Line 212:
 
Si vous souhaitez inoculer des grains, il faudra les nettoyer le premier jour.
 
Si vous souhaitez inoculer des grains, il faudra les nettoyer le premier jour.
  
<!--T:85-->
+
* Sortez vos grains et rincez les abondamment à l’eau froide, jusqu’à obtention d’une eau claire .
- Sortez vos grains et rincez les abondamment à l’eau froide, jusqu’à obtention d’une eau claire .
+
* Placez ces grains dans un contenant.
 
+
* Prenez du carbonate de calcium (CaCO3) et ajoutez 2 à 5% du poids de vos grains.
<!--T:86-->
+
* Remplissez ce sac d’eau chaude du robinet, légèrement au dessus du niveau des grains.
- Placez ces grains dans un contenant.
+
* Fermez votre contenant et laissez reposer une nuit.</translate>
 
 
<!--T:87-->
 
- Prenez du carbonate de calcium (CaCO3) et ajoutez 2 à 5% du poids de vos grains.
 
 
 
<!--T:88-->
 
- Remplissez ce sac d’eau chaude du robinet, légèrement au dessus du niveau des grains.
 
 
 
<!--T:89-->
 
- Fermez votre contenant et laissez reposer une nuit.</translate>
 
 
}}
 
}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step
Line 232: Line 222:
 
Inoculation de grains : la stérélisation, jour 2</translate>
 
Inoculation de grains : la stérélisation, jour 2</translate>
 
|Step_Content=<translate><!--T:91-->
 
|Step_Content=<translate><!--T:91-->
- Faites bouillir de l’eau dans votre casserole.
+
* Faites bouillir de l’eau dans votre casserole.
 
+
* Sortez votre contenant de grains et remplissez le d'eau bouillie (en dessous du niveau des grains).
<!--T:92-->
+
* Remplissez votre vaporisateur avec le restant de cette eau refroidie.
- Sortez votre contenant de grains et remplissez le d'eau bouillie (en dessous du niveau des grains).
+
* Remplissez à nouveau votre casserole d’eau et faites bouillir.
 
+
* Fermez le contenant de vos grains et immergez le dans votre casserole/autocuiseur.
<!--T:93-->
+
* Laissez le bouillir 3h dans votre casserole à couvert.
- Remplissez votre vaporisateur avec le restant de cette eau refroidie.
+
* Sortez votre contenant de la casserole et laissez le refroidir une nuit.</translate>
 
 
<!--T:94-->
 
- Remplissez à nouveau votre casserole d’eau et faites bouillir.
 
 
 
<!--T:95-->
 
- Fermez le contenant de vos grains et immergez le dans votre casserole/autocuiseur.
 
 
 
<!--T:96-->
 
- Laissez le bouillir 3h dans votre casserole à couvert.
 
 
 
<!--T:97-->
 
- Sortez votre contenant de la casserole et laissez le refroidir une nuit.</translate>
 
 
}}
 
}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step
Line 259: Line 237:
  
 
<!--T:100-->
 
<!--T:100-->
En cas de choix d'un bocal, percez son couvercle et nettoyez le à l'alcool 70°. Placez ensuite une compresse stérile dans l'orifice.
+
* En cas de choix d'un bocal, percez son couvercle et nettoyez le à l'alcool 70°. Placez ensuite une compresse stérile dans l'orifice.
 
+
* Dans votre cuisine, nettoyez votre plan de travail à l’alcool.
<!--T:101-->
+
* Allumez votre hotte et placez des bougies chauffe-plat tout autour de votre zone de travail.
- Dans votre cuisine, nettoyez votre plan de travail à l’alcool.
+
* Allumez les bougies et sortez votre seringue de mycélium liquide du réfrigérateur, nettoyez (alcool 70°) et placez la au centre de la zone de travail.
 
+
* Sortez votre seringue et votre aiguille de leur sachet. Insérez l’aiguille.
<!--T:102-->
+
* Prenez votre sac/bocal de grains stérilisés, nettoyez l’extérieur de ce sac/bocal à l’alcool 70° et placez le dans votre zone de travail.
- Allumez votre hotte et placez des bougies chauffe-plat tout autour de votre zone de travail.
 
 
 
<!--T:103-->
 
- Allumez les bougies et sortez votre seringue de mycélium liquide du réfrigérateur, nettoyez (alcool 70°) et placez la au centre de la zone de travail.
 
 
 
<!--T:104-->
 
- Sortez votre seringue et votre aiguille de leur sachet. Insérez l’aiguille.
 
 
 
<!--T:105-->
 
- Prenez votre sac/bocal de grains stérilisés, nettoyez l’extérieur de ce sac/bocal à l’alcool 70° et placez le dans votre zone de travail.
 
  
 
<!--T:106-->
 
<!--T:106-->
(Attention à ce que le filtre/compresse ne touche pas d’alcool)
+
{{Warning|(Attention à ce que le filtre/compresse ne touche pas d’alcool)}}<br />
  
<!--T:107-->
+
* Prenez deux compresses stériles et imbibez les d’alcool.
- Prenez deux compresses stériles et imbibez les d’alcool.
+
* Placez l’aiguille de votre seringue sur la flamme d’une des bougies et attendez que la pointe devienne rouge.
 
+
* Placez la ensuite entre les deux compresses imbibées d’alcool.
<!--T:108-->
+
* Ouvrez votre sac/bocal dans la zone de travail et videz entièrement le mycélium de votre seringue sur vos grains.
- Placez l’aiguille de votre seringue sur la flamme d’une des bougies et attendez que la pointe devienne rouge.
+
* Fermez le sac/bocal immédiatement en pliant le dessus et fixez vos pinces à linge.
 
+
* Chassez l’air et placez le dans une boite non transparente à la température d’incubation adaptée à la variété (informations sur le site de Breizh Bell).
<!--T:109-->
+
* Patientez le temps d’incubation adapté à la variété (14jours pleurotes, autres informations sur le site de Breizh Bell). Notez le dans votre agenda !
- Placez la ensuite entre les deux compresses imbibées d’alcool.
 
 
 
<!--T:110-->
 
- Ouvrez votre sac/bocal dans la zone de travail et videz entièrement le mycélium de votre seringue sur vos grains.
 
 
 
<!--T:111-->
 
- Fermez le sac/bocal immédiatement en pliant le dessus et fixez vos pinces à linge.
 
 
 
<!--T:112-->
 
- Chassez l’air et placez le dans une boite non transparente à la température d’incubation adaptée à la variété (informations sur le site de Breizh Bell).
 
 
 
<!--T:113-->
 
- Patientez le temps d’incubation adapté à la variété (14jours pleurotes, autres informations sur le site de Breizh Bell). Notez le dans votre agenda !
 
  
 
<!--T:114-->
 
<!--T:114-->
Line 340: Line 295:
 
La litière naturelle (non odorisée) pour lapin est un substrat idéal et facile à trouver en magasins !
 
La litière naturelle (non odorisée) pour lapin est un substrat idéal et facile à trouver en magasins !
  
<!--T:125-->
+
* Faites chauffer de l’eau dans votre casserole à feu doux, vous pouvez ajouter du marc de café (maximum 1/3 du volume du substrat et de maximum trois jours) à cette eau !
- Faites chauffer de l’eau dans votre casserole à feu doux, vous pouvez ajouter du marc de café (maximum 1/3 du volume du substrat et de maximum trois jours) à cette eau !
+
* Prenez un contenant et remplissez le avec de la sciure de bois feuillus et/ou de paille.
 
+
* Munissez vous de votre thermomètre et attendez que l’eau chaude atteigne 75°C (pasteurisation).
<!--T:126-->
+
* Remplissez votre sac de substrat avec cette eau et refaites chauffer de l’eau à feu doux.
- Prenez un contenant et remplissez le avec de la sciure de bois feuillus et/ou de paille.
+
* Préchauffez votre four à 75° si vous constatez que votre contenant de substrat est trop volumineux pour votre casserole !
 
+
* Prenez votre thermomètre, et mesurez la température de l’eau., elle ne doit jamais dépasser les 93°C !
<!--T:127-->
+
* Pour savoir si votre substrat est bien humidifié, prenez-en une bonne poignée dans la main et pressez-le. Il doit se détacher tout seul et ne pas rester en boule. Pour une meilleure compréhension, nous vous invitons à regarder la vidéo tuto « [https://www.youtube.com/watch?v=4dQ1FfInm8Y Bien mouiller son substrat !] »
- Munissez vous de votre thermomètre et attendez que l’eau chaude atteigne 75°C (pasteurisation).
+
* Fermez votre contenant (à l’aide de pinces à linge en bois en cas de sac).
 
+
* Plongez votre contenant dans l’eau, laissez-le pendant 2 heures à couvert et prenez la température de l'eau chaque demi-heure (<93°C) // Placez votre contenant dans votre four à 75°C pendant deux heures !
<!--T:128-->
+
* Laissez-les refroidir une nuit et conservez-les fermés.</translate>
- Remplissez votre sac de substrat avec cette eau et refaites chauffer de l’eau à feu doux.
 
 
 
<!--T:129-->
 
- Préchauffez votre four à 75° si vous constatez que votre contenant de substrat est trop volumineux pour votre casserole !
 
 
 
<!--T:130-->
 
- Prenez votre thermomètre, et mesurez la température de l’eau., elle ne doit jamais dépasser les 93°C !
 
 
 
<!--T:131-->
 
- Pour savoir si votre substrat est bien humidifié, prenez-en une bonne poignée dans la main et pressez-le. Il doit se détacher tout seul et ne pas rester en boule. Pour une meilleure compréhension, nous vous invitons à regarder la vidéo tuto « [https://www.youtube.com/watch?v=4dQ1FfInm8Y Bien mouiller son substrat !] »
 
 
 
<!--T:132-->
 
- Fermez votre contenant (à l’aide de pinces à linge en bois en cas de sac).
 
 
 
<!--T:133-->
 
- Plongez votre contenant dans l’eau, laissez-le pendant 2 heures à couvert et prenez la température de l'eau chaque demi-heure (<93°C) // Placez votre contenant dans votre four à 75°C pendant deux heures !
 
 
 
<!--T:134-->
 
- Laissez-les refroidir une nuit et conservez-les fermés.</translate>
 
 
}}
 
}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step

Revision as of 08:54, 29 April 2022

Tutorial de avatarLow Tech Developer | Categories : Food, Water

Découvrez à quel point il est facile de faire pousser des champignons ! Facile et rapide à mettre en place, l'inoculation liquide consiste à déposer une culture liquide sur un substrat. Le mycélium va se propager lors de la phase d'incubation. Il est ensuite possible de passer en phase de fructification pour cueillir les champignons.

License : Attribution (CC BY)

Introduction

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre comment utiliser une seringue de mycélium en culture liquide. L'un des prérequis est donc de disposer d'une seringue de culture liquide de la variété de champignon de votre choix. Il est possible de s'en fournir sur le lien suivant. Tutoriel réalisé en partenariat avec l'entreprise Breizh Bell, entreprise en myciculture et en production low-tech de champignon bio, dans le Finistère.

Introduction au cycle du champignon

Ce qu'on appelle couramment « champignon » n'est en fait que la « fructification » temporaire et visible : le sporophore (autrefois appelé « carpophore »).

Il est le fruit d'un organisme à caractère plus durable et plus discret, formé de filaments généralement invisibles à l’œil nu lorsqu'ils sont isolés : le mycélium.

Le sporophore se présente souvent sous forme d'un pied portant un chapeau.

Pour cultiver un champignon, on cherche à reproduire les conditions extérieures naturelles. La culture de champignon se divise en trois grandes étapes.

  1. Inoculation : ajout de mycélium (sous forme de spores ou en culture liquide ou en gélose) dans du substrat
  2. Incubation : le mycélium se propage dans le substrat
  3. Fructification : le mycélium souhaite se reproduire par la formation d'un sporophore

L'inoculation liquide ?

Dans la myciculture, l'inoculation par culture liquide consiste à injecter du mycélium contenu dans une eau sucrée stérilisée sur un substrat.

Pourquoi est-ce génial ?

Il existe plusieurs façons de commencer une culture de champignons. L'inoculation liquide est l'une des plus facile car il suffit d'asperger un substrat avec une culture liquide. De plus, le risque de contamination est moindre qu'avec les autres méthodes.

Réception de la seringue d'inoculation liquide

Dès la réception de la seringue contenant le mycélium, placez la immédiatement au réfrigérateur, elle doit être utilisée dans les deux semaines suivantes !

Deux possibilités s'offrent à vous :

  1. Copie de culture liquide : L'objectif est de copier la culture liquide pour réaliser encore encore plus de culture ! La copie de culture liquide est optionnelle !
  2. Inoculation de grains : Cela consiste à déposer une culture liquide sur un substrat. L'inoculation de grains peut se réaliser dans un bocal ou dans un sac
En cas de copie de culture liquide, vous ne pourrez faire cette copie qu'une fois. Le mycélium s'affaiblit avec les copies et vos cultures ne produiront pas correctement.

Glossaire :

Mycélium : corps filamenteux du champignon

Inoculation : injection du mycélium dans le substrat

Culture liquide : mélange d'eau sucrée stérilisée avec du mycélium

Substrat : Aliment du champignon (grains, paille, bois...), le mycélium se fixe sur le substrat

Video overview

Materials

Culture liquide

(Seringue de Mycélium liquide : Namekos, pleurote bleu, pleurote gris, pleurote jaune, pleurote rose, shiitakés, strophaire vin rouge, etc.)

Kit Laborantin

  • Paires de gants sans talc et masques.
  • Charlotte ou bonnet propre (ceux de piscine sont tops !).
  • Bougies chauffe-plat (Minimum 10 à 20)
  • Compresses stériles

Matériel labo

Matériel pour la culture liquide :

Tools

  • Thermomètre
  • Verre doseur
  • Paire de ciseaux
  • Pinces à linge (en bois recommandé)
  • Grande casserole/autocuiseur ou four.
  • Vaporisateur

Step 1 - Préparation

Il est très important d'avoir des conditions les plus stériles possible, tout au long des manipulations. En effet, il existe une lutte biologique entre les espèces vivantes. Si le milieu est contaminé, le champignon va se retrouver en compétition avec d'autres organismes, il sera donc trop fragile et perdra. On va chercher à créer des conditions de culture idéales pour favoriser le champignon.

Nous vous conseillons de vous placer dans votre cuisine, sous votre hotte. Elle empêchera les poussières de se déposer sur vos cultures.

  • Nettoyez votre plan de travail et chaque zone de contact potentiel avec de l’alcool à 70° avant chaque manipulation.
  • Lavez vous soigneusement les mains et les bras au savon avant chaque manipulation. Vous pouvez également mettre des gants et nettoyez les à l'alcool à 70°.
  • Attachez vous les cheveux et/ou mettez votre bonnet.

Nous vous conseillons vivement de manipuler votre mycélium liquide hors de la lumière du soleil, sous une lumière douce et faible (veilleuse de nuit par exemple).

Step 2 - Optionnel, copie d'une culture liquide : fabrication du bocal pour inoculation

Dans cette étape, nous allons réaliser un bocal pour votre culture liquide.

Le couvercle du bocal va avoir deux orifices. Ils seront comblés par deux bouchons.

Le premier bouchon est auto refermable et permettra l'insertion de l'aiguille de la seringue. Le deuxième est un bouchon filtrant pour la respiration du mycélium dans le bocal.

  • Prenez un bocal et réalisez les deux orifices à l'aide d'une perceuse (attention, le diamètre n'est pas le même !).
  • Placez une légère dose de joint silicone tout autour de l'orifice du bouchon filtrant
  • Disposez les bouchons dans les orifices aux diamètres adaptés.
  • Laissez le joint sécher pendant une journée


Votre bocal est prêt pour l'inoculation liquide !




Step 3 - Optionnel, copie de culture liquide

  • Suivez l'étape 1 de ce tutoriel.
  • Faites bouillir de l'eau dans votre casserole.
  • Prenez votre bocal préparé au préalable (voir étape 2), remplissez le d'eau bouillie et de sucre de betterave non raffiné (volume de 4% du volume d'eau). Refermez votre bocal, recouvrez le de film d'aluminium en insistant sur la zone d'ouverture du couvercle.
  • Remplissez à nouveau votre casserole d'eau et faites la bouillir.
  • Placez votre bocal filmé dans votre casserole et laissez le 2h à couvert (stérilisation).
  • Dans votre cuisine, allumez votre hotte et nettoyez votre plan de travail à l’alcool.
  • Placez des bougies chauffe-plat tout autour de votre zone de travail.
  • Allumez les bougies et sortez votre seringue de mycélium liquide du réfrigérateur, nettoyez (alcool 70°) et placez la au centre de la zone de travail.
  • Sortez votre seringue et votre aiguille de leur sachet. Insérez l’aiguille.
  • Prenez votre bocal de culture liquide, nettoyez l’extérieur de ce bocal à l’alcool 70° et placez le dans votre zone de travail.
  • Prenez deux compresses stériles et imbibez les d’alcool.
  • Placez l’aiguille de votre seringue sur la flamme d’une des bougies et attendez que la pointe devienne rouge.
  • Placez la ensuite entre les deux compresses imbibées d’alcool.
  • Videz entièrement le mycélium de votre seringue dans votre bocal.
  • Filmer votre bocal avec du film aluminium, du tissu ou du papier
  • Placez le dans un environnement à 20°C et patientez environ deux semaines. Vous pouvez secouer votre bocal pour que votre mycélium se propage encore plus et en profiter pour voir son évolution
Attention à la lumière !

Le mycélium va se propager.

Votre culture est bonne lorsque votre bocal est rempli d'un nuage de mycélium ! La moindre tâche verte, bleue ou noir dans votre bocal est le signe d'une contamination et votre culture sera alors inutilisable.

Lorsque le mycélium s'est bien propagé, nous vous invitons à réaliser une inoculation sur grains. Les étapes sont décrites ci-dessous

Step 4 - Inoculation de grains : le rinçage, jour 1

Si vous souhaitez inoculer des grains, il faudra les nettoyer le premier jour.

  • Sortez vos grains et rincez les abondamment à l’eau froide, jusqu’à obtention d’une eau claire .
  • Placez ces grains dans un contenant.
  • Prenez du carbonate de calcium (CaCO3) et ajoutez 2 à 5% du poids de vos grains.
  • Remplissez ce sac d’eau chaude du robinet, légèrement au dessus du niveau des grains.
  • Fermez votre contenant et laissez reposer une nuit.

Step 5 - Inoculation de grains : la stérélisation, jour 2

  • Faites bouillir de l’eau dans votre casserole.
  • Sortez votre contenant de grains et remplissez le d'eau bouillie (en dessous du niveau des grains).
  • Remplissez votre vaporisateur avec le restant de cette eau refroidie.
  • Remplissez à nouveau votre casserole d’eau et faites bouillir.
  • Fermez le contenant de vos grains et immergez le dans votre casserole/autocuiseur.
  • Laissez le bouillir 3h dans votre casserole à couvert.
  • Sortez votre contenant de la casserole et laissez le refroidir une nuit.

Step 6 - Inoculation de grains : jour 3

L'inoculation liquide se réalise sur le substrat propre. Soit le substrat est dans un bocal (comme sur les images), soit le substrat est contenu dans un sac de culture. Dans les deux cas, le mycélium doit pouvoir respirer.

  • En cas de choix d'un bocal, percez son couvercle et nettoyez le à l'alcool 70°. Placez ensuite une compresse stérile dans l'orifice.
  • Dans votre cuisine, nettoyez votre plan de travail à l’alcool.
  • Allumez votre hotte et placez des bougies chauffe-plat tout autour de votre zone de travail.
  • Allumez les bougies et sortez votre seringue de mycélium liquide du réfrigérateur, nettoyez (alcool 70°) et placez la au centre de la zone de travail.
  • Sortez votre seringue et votre aiguille de leur sachet. Insérez l’aiguille.
  • Prenez votre sac/bocal de grains stérilisés, nettoyez l’extérieur de ce sac/bocal à l’alcool 70° et placez le dans votre zone de travail.
(Attention à ce que le filtre/compresse ne touche pas d’alcool)

  • Prenez deux compresses stériles et imbibez les d’alcool.
  • Placez l’aiguille de votre seringue sur la flamme d’une des bougies et attendez que la pointe devienne rouge.
  • Placez la ensuite entre les deux compresses imbibées d’alcool.
  • Ouvrez votre sac/bocal dans la zone de travail et videz entièrement le mycélium de votre seringue sur vos grains.
  • Fermez le sac/bocal immédiatement en pliant le dessus et fixez vos pinces à linge.
  • Chassez l’air et placez le dans une boite non transparente à la température d’incubation adaptée à la variété (informations sur le site de Breizh Bell).
  • Patientez le temps d’incubation adapté à la variété (14jours pleurotes, autres informations sur le site de Breizh Bell). Notez le dans votre agenda !

(vous pourrez regarder si votre mycélium colonise correctement vos grains au bout de quelques jours mais attention à la lumière !).

Le mycélium va se propager.

Votre culture est prête lorsque vos grains deviennent complètement blancs. La moindre tâche verte, bleue ou noir dans votre bocal est le signe d'une contamination et votre culture sera alors inutilisable.

Step 7 - Transfert de grains : clonage ou fructification

Dès que vos grains sont colonisés, vous avez les deux possibilités suivantes :

  1. Transférer vos grains colonisés vers d'autres grains pour copie
  2. Transférer vos grains colonisés vers un substrat pour fructification

Il est conseillé de ne copier le mycélium au maximum que trois fois. Comme pour la copie de culture liquide, le mycélium s'affaiblit avec le nombre de copies.

Step 8 - Préparation de votre substrat (dès que vos grains sont bien colonisés)

Attention, les étapes suivantes ne sont valables que pour les pleurotes !

Cette étape va permettre au mycélium, déjà plus fort, de se faire la dent sur un substrat plus dur. Les pleurotes sont friands de sciure de bois feuillus ou de paille. Vous pouvez également associer les deux.

La litière naturelle (non odorisée) pour lapin est un substrat idéal et facile à trouver en magasins !

  • Faites chauffer de l’eau dans votre casserole à feu doux, vous pouvez ajouter du marc de café (maximum 1/3 du volume du substrat et de maximum trois jours) à cette eau !
  • Prenez un contenant et remplissez le avec de la sciure de bois feuillus et/ou de paille.
  • Munissez vous de votre thermomètre et attendez que l’eau chaude atteigne 75°C (pasteurisation).
  • Remplissez votre sac de substrat avec cette eau et refaites chauffer de l’eau à feu doux.
  • Préchauffez votre four à 75° si vous constatez que votre contenant de substrat est trop volumineux pour votre casserole !
  • Prenez votre thermomètre, et mesurez la température de l’eau., elle ne doit jamais dépasser les 93°C !
  • Pour savoir si votre substrat est bien humidifié, prenez-en une bonne poignée dans la main et pressez-le. Il doit se détacher tout seul et ne pas rester en boule. Pour une meilleure compréhension, nous vous invitons à regarder la vidéo tuto « Bien mouiller son substrat ! »
  • Fermez votre contenant (à l’aide de pinces à linge en bois en cas de sac).
  • Plongez votre contenant dans l’eau, laissez-le pendant 2 heures à couvert et prenez la température de l'eau chaque demi-heure (<93°C) // Placez votre contenant dans votre four à 75°C pendant deux heures !
  • Laissez-les refroidir une nuit et conservez-les fermés.

Step 9 - Transfert des grains

Dans votre cuisine, nettoyez votre plan de travail à l’alcool.

- Allumez votre hotte et placez des bougies chauffe-plat tout autour de votre zone de travail.

- Prenez votre contenant de grains inoculés, le mycélium doit avoir coloniser l’ensemble des grains !

- Nettoyez l’extérieur du contenant de grains inoculés et le contenant de substrat refroidi avec de l’alcool.

- Ouvrez vos contenants au centre de la zone de travail.

- Cassez vos grains colonisés pour en faire des grumeaux, attention à ce que chaque instrument en contact soit nettoyé !

- Remplissez votre contenant de substrat avec vos grains inoculés. Fermez-le immédiatement (avec les pinces à linge, en chassant l’air en cas de sac).

- Replacez les contenants dans une pièce à une température comprise entre 20 et 23°C pendant trois semaines. Prêt d’un radiateur dans votre salle de bain est une solution astucieuse !

En cas de sac, placez le dans une boite isolée de la lumière.

Comments

Published