Difference between revisions of "Système passif d'hydroponie"

(update property name)
 
(17 intermediate revisions by 6 users not shown)
Line 1: Line 1:
 
{{Tuto Details
 
{{Tuto Details
 +
|SourceLanguage=none
 +
|Language=fr
 +
|IsTranslation=0
 +
|Main_Picture=Syst_me_passif_d_hydroponie_IMG_1088.JPG
 +
|Licences=Attribution-ShareAlike (CC BY-SA)
 +
|Description=<translate><!--T:1--> Système passif d'hydroponie, plus connu sous le nom de "wicking-bed".</translate>
 +
|Area=Food, Water
 
|Type=Prototype
 
|Type=Prototype
|Area=Eau, Alimentation
+
|Difficulty=Easy
|Tags=Wicking-bed, hydroponie, agriculture, jardinière, hors-sol,
+
|Duration=2
|Description=Le système d'hydroponie passif ou plus connu sous le nom de "wicking-bed"
+
|Duration-type=hour(s)
|Difficulty=Facile
 
 
|Cost=20
 
|Cost=20
 
|Currency=EUR (€)
 
|Currency=EUR (€)
|Duration=2
+
|Tags=Wicking-bed, hydroponie, agriculture, jardinière, hors-sol, NomadeDesMers
|Duration-type=heure(s)
+
|SourceLanguage=fr
|Licences=Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions (CC BY-SA)
+
|Language=fr
 +
|IsTranslation=0
 
}}
 
}}
 
{{Introduction
 
{{Introduction
|Introduction=*Principe de fonctionnement:
+
|Introduction=<translate><!--T:2-->
On peut voir le système d'hydroponie passif comme une jardinière irriguée par un réservoir intégré. Ce système se compose d’un bac étanche dans lequel une couche de gravier (le drain) est recouverte d’un tissu permettant la capillarité de l’eau puis d’un substrat inerte permettant l’accroche des racines des plantes.
+
'''Remarque''' : Ce système est actuellement en cours de test.
 +
 
 +
<!--T:3-->
 +
'''Principe de fonctionnement''' :
 +
 
 +
<!--T:4-->
 +
Le système passif  d'hydroponie peut être vu comme une jardinière irriguée par un réservoir intégré. Ce système se compose d’un bac étanche dans lequel une couche de gravier (le drain) est recouverte d’un tissu permettant la capillarité de l’eau puis d’un substrat inerte permettant l’accroche des racines des plantes.
 +
 
 +
<!--T:5-->
 +
L’idée est de nourrir la plante grâce à un jus nutritif issu d’un compostage/biofiltre, sur les principes de la bioponie (voir le tuto sur le biofiltre). 
 +
Le système d’irrigation est ascendant, il se fera de la couche de gravier (on peut la voir comme nappe aquifère) vers les fibres de coco, cela permet à la couche de fibre de coco d’avoir une humidité constante tout en étant bien aéré. 
 +
Avec l'arrosage par le haut, une partie de l'eau s'évapore directement de la surface du sol avant qu'elle ne pénètre.Avec ce système à "mèche" (capillarité ascendante), l'eau est retenue par les fibres de coco et pleinement mise à disposition du système racinaire des plantes.
 +
 
 +
<!--T:6-->
 +
Certaines plantes auront du mal à s'acclimater à ce système, avec le sol constamment humide, les racines de ces végétaux pourront pourrir et développer des maladies, ils convient donc de choisir correctement les espèces végétales.
  
L’idée est de nourrir la plante grâce à un jus nutritif issu d’un compostage/biofiltre, sur les principes de la bioponie (voir le tuto sur le biofiltre).  Le système d’irrigation est ascendant, il se fera de la couche de gravier ( on peut la voir comme nappe aquifère) vers les fibres de coco, cela permet à la couche de fibre de coco d’avoir une humidité constante tout en étant bien aéré.  Quant on arrose par le haut, une partie de l'eau s'évapore directement de la surface du sol avant qu'elle ne pénètre.Avec ce système à "mèche" (capillarité ascendante), l'eau est retenu par les fibres de coco et mise à disposition du système racinaire des plantes.
+
<!--T:7-->
 +
'''Pourquoi utiliser ce système''' :
  
Certaines plantes auront du mal à s'acclimater à ce système, avec le sol constamment humide les racines de ces végétaux pourront pourrir et développer des maladies, ils convient donc de ne pas les planter dans votre bac.
+
<!--T:8-->
 +
Ce système de culture est adapté à des milieux dépourvus de sols (ex : milieu urbain), sols pauvres ou avec peu d’eau douce à disponibilité. Il utilise en effet approximativement moins de 50% d’eau qu’en terre classique. Une fois que son réservoir est plein et étant donné son fonctionnement économe en eau on peut facilement laisser les plantes sans arrosage pendant quelques jours.
  
*Pourquoi utiliser ce système
+
<!--T:9-->
Ce système de culture est adapté à des milieux dépourvu de sols (ex : milieu urbain), sols pauvres ou avec peu d’eau douce à disponibilité. Il utilise en effet approximativement moins de 50% d’eau qu’en terre classique. Une fois que son réservoir est plein et étant donné son fonctionnement économe en eau on peut facilement laisser les plantes sans arrosage pendant quelques jours.
+
De plus comme de nombreux système de culture hors sol, il a l’avantage de pouvoir être positionné en hauteur pour un travail plus aisé.</translate>
De plus comme de nombreux système de culture hors sol, il a l’avantage de pouvoir être positionné en hauteur pour un travail plus aisé.
 
 
}}
 
}}
 
{{Materials
 
{{Materials
|Material=*Bac étanche
+
|Material=<translate><!--T:10-->
*Gravier 10 cm, quantité en fonction de votre bac,  
+
*Bac étanche
 +
*Billes d'argiles 10 cm, quantité en fonction de votre bac,  
 
*Fibre de coco 25 cm, quantité en fonction de votre bac
 
*Fibre de coco 25 cm, quantité en fonction de votre bac
*Une bouteille d'eau plastique ou tube pvc (ou autres tubes...)
+
*Une bouteille d'eau plastique ou tube pvc (ou autres tubes...)</translate>
 +
|Tools=<translate></translate>
 
}}
 
}}
 
{{Separator}}
 
{{Separator}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step
|Step_Title=Le bac étanche
+
|Step_Picture_00=Syst_me_d_hydroponie_passif_IMG_0960.JPG
|Step_Content=* Construire son bac étanche, inspirez-vous du bac étanche de ce [http://lab.lowtechlab.org/index.php?title=Bassin_de_culture_de_spiruline tuto]
+
|Step_Picture_01=Syst_me_passif_d_hydroponie_bache.jpg
 +
|Step_Title=<translate><!--T:11--> Le bac étanche</translate>
 +
|Step_Content=<translate><!--T:12--> * Acheter ou construire un bac étanche. Il est possible de s'inspirer du bac étanche de ce [http://lab.lowtechlab.org/index.php?title=Bassin_de_culture_de_spiruline tuto]</translate>
 +
}}
 +
{{Tuto Step
 +
|Step_Picture_00=Syst_me_d_hydroponie_passif_IMG_0970.JPG
 +
|Step_Title=<translate><!--T:13--> Installation du système de remplissage</translate>
 +
|Step_Content=<translate><!--T:14-->
 +
*Percer une bouteille d’eau de plusieurs trous à 1-2 cm du fond de la bouteille.
 +
 
 +
<!--T:15-->
 +
Il faut qu'elle soit posée au fond du bac. L’eau du [http://lab.lowtechlab.org/index.php?title=Biofiltre_pour_bioponie biolfiltre] sera donc versée dans la bouteille d’eau qui viendra irriguer notre couche de gravier.</translate>
 
}}
 
}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step
|Step_Title=Installation du système de remplissage
+
|Step_Picture_00=Syst_me_passif_d_hydroponie_IMG_1008.JPG
|Step_Content=*Une bouteille d’eau que l’on a percée de plusieurs trous à 1-2 cm du fond de la bouteille. Il faut qu'elle soit posée au fond du bac. On introduira donc l’eau du biolfiltre par la bouteille d’eau qui viendra irriguer notre couche de gravier. La bouteille d’eau sert aussi d’indicateur de niveau, il faudra vérifier au cours du temps que la hauteur d’eau est toujours bien au niveau du géotextile pour permettre l’irrigation de la fibre par capillarité.
+
|Step_Picture_02=Syst_me_d_hydroponie_passif_IMG_0990.JPG
 +
|Step_Picture_03=Syst_me_passif_d_hydroponie_IMG_1013.JPG
 +
|Step_Title=<translate><!--T:16--> Disposition des différentes couches.</translate>
 +
|Step_Content=<translate><!--T:17-->
 +
* Poser une première couche  de billes d'argiles pour le drainage de l’eau. Elle doit faire entre 10 et 15 cm. La couche de billes d'argiles fait fonction de drain, une sorte de nappe aquifère.
 +
 
 +
<!--T:18-->
 +
*Appliquer un drap qui fera office de géotextile entre les deux couches pour éviter le mélange entre celles-ci. Replier le drap au niveau des bords du bac, vers le fond, pour qu'il y un effet mèche supplémentaire.
 +
 
 +
<!--T:19-->
 +
* Insérer la bouteille posée bien au fond du bac, via un trou dans le textile.
 +
 
 +
<!--T:20-->
 +
* Poser une couche de fibres de coco entre 20 à 25 cm. Cette couche est le substrat dans lequel la plante va s'enraciner.</translate>
 
}}
 
}}
 
{{Tuto Step
 
{{Tuto Step
|Step_Title=Disposition des différentes couches.
+
|Step_Title=<translate><!--T:21--> Utilisation</translate>
|Step_Content=*Première couche  de gravier pour le drainage de l’eau. Elle doit faire entre 10 et 15 cm. La couche de gravier fait fonction d’une sorte de nappe aquifère.
+
|Step_Content=<translate><!--T:22-->
*On applique un drap qui fera office de géotextile entre les deux couches pour éviter le mélange entre celles-ci. On replie le drap au niveau des bords du bac pour qu'il y un effet mèche supplémentaire.
+
'''Remarque''': Il existe des systèmes avec trop plein d'eau qui permettent d'être moins vigilant sur la quantité d'eau à apporter. Dans cette notice, le bac est pensé pour être le plus simple possible, sans réalisation d'étanchéité, toujours vecteurs de complication. Il sera donc important de surveiller le niveau d'eau dans la bouteille afin qu'elle ne dépasse pas le lit de bille d'argile.
*Deuxième couche de fibres de coco enter 20 à 25 cm. Couche nécessaire au développement de la plante. Vous pouvez mettre une couche de terre si vous utilisez de l’eau normale et ajoutez une couche de paillage.
+
 
 +
<!--T:23-->
 +
* Bientôt de plus amples informations sur la méthodologie de culture et les espèces à faire pousser.</translate>
 
}}
 
}}
 
{{Notes
 
{{Notes
|Notes=*[https://deepgreenpermaculture.com/diy-instructions/wicking-bed-construction/ deepgreenpermaculture]
+
|Notes=<translate><!--T:24-->
*[http://www.leafrootfruit.com.au/gardens/wicking-beds/ Leaf,Root and Fruit]
+
* Tutoriel réalisé par Arnaud Mayaux et Pierre-Alain Lévêque pour le projet Nomade des Mers, décembre 2017.
Ce projet est dans le cadre de l'expédition [http://lowtechlab.org/nomade-des-mers/ Nomade des Mers], il est en cours de test.
+
 
 +
<!--T:25-->
 +
* [https://deepgreenpermaculture.com/diy-instructions/wicking-bed-construction/ deepgreenpermaculture].
 +
 
 +
<!--T:26-->
 +
* [http://www.leafrootfruit.com.au/gardens/wicking-beds/ Leaf,Root and Fruit].</translate>
 +
}}
 +
{{Tuto Status
 +
|Complete=Published
 
}}
 
}}
{{Tuto Status}}
 

Latest revision as of 16:09, 22 October 2019

Prototype de avatarNomade des Mers | Categories : Food, Water

Système passif d'hydroponie, plus connu sous le nom de "wicking-bed".

License : Attribution-ShareAlike (CC BY-SA)

Introduction

Remarque : Ce système est actuellement en cours de test.

Principe de fonctionnement :

Le système passif d'hydroponie peut être vu comme une jardinière irriguée par un réservoir intégré. Ce système se compose d’un bac étanche dans lequel une couche de gravier (le drain) est recouverte d’un tissu permettant la capillarité de l’eau puis d’un substrat inerte permettant l’accroche des racines des plantes.

L’idée est de nourrir la plante grâce à un jus nutritif issu d’un compostage/biofiltre, sur les principes de la bioponie (voir le tuto sur le biofiltre). Le système d’irrigation est ascendant, il se fera de la couche de gravier (on peut la voir comme nappe aquifère) vers les fibres de coco, cela permet à la couche de fibre de coco d’avoir une humidité constante tout en étant bien aéré. Avec l'arrosage par le haut, une partie de l'eau s'évapore directement de la surface du sol avant qu'elle ne pénètre.Avec ce système à "mèche" (capillarité ascendante), l'eau est retenue par les fibres de coco et pleinement mise à disposition du système racinaire des plantes.

Certaines plantes auront du mal à s'acclimater à ce système, avec le sol constamment humide, les racines de ces végétaux pourront pourrir et développer des maladies, ils convient donc de choisir correctement les espèces végétales.

Pourquoi utiliser ce système :

Ce système de culture est adapté à des milieux dépourvus de sols (ex : milieu urbain), sols pauvres ou avec peu d’eau douce à disponibilité. Il utilise en effet approximativement moins de 50% d’eau qu’en terre classique. Une fois que son réservoir est plein et étant donné son fonctionnement économe en eau on peut facilement laisser les plantes sans arrosage pendant quelques jours.

De plus comme de nombreux système de culture hors sol, il a l’avantage de pouvoir être positionné en hauteur pour un travail plus aisé.

Materials

  • Bac étanche
  • Billes d'argiles 10 cm, quantité en fonction de votre bac,
  • Fibre de coco 25 cm, quantité en fonction de votre bac
  • Une bouteille d'eau plastique ou tube pvc (ou autres tubes...)

Tools

Step 1 - Le bac étanche

  • Acheter ou construire un bac étanche. Il est possible de s'inspirer du bac étanche de ce tuto


Step 2 - Installation du système de remplissage

  • Percer une bouteille d’eau de plusieurs trous à 1-2 cm du fond de la bouteille.

Il faut qu'elle soit posée au fond du bac. L’eau du biolfiltre sera donc versée dans la bouteille d’eau qui viendra irriguer notre couche de gravier.



Step 3 - Disposition des différentes couches.

  • Poser une première couche de billes d'argiles pour le drainage de l’eau. Elle doit faire entre 10 et 15 cm. La couche de billes d'argiles fait fonction de drain, une sorte de nappe aquifère.
  • Appliquer un drap qui fera office de géotextile entre les deux couches pour éviter le mélange entre celles-ci. Replier le drap au niveau des bords du bac, vers le fond, pour qu'il y un effet mèche supplémentaire.
  • Insérer la bouteille posée bien au fond du bac, via un trou dans le textile.
  • Poser une couche de fibres de coco entre 20 à 25 cm. Cette couche est le substrat dans lequel la plante va s'enraciner.


Step 4 - Utilisation

Remarque: Il existe des systèmes avec trop plein d'eau qui permettent d'être moins vigilant sur la quantité d'eau à apporter. Dans cette notice, le bac est pensé pour être le plus simple possible, sans réalisation d'étanchéité, toujours vecteurs de complication. Il sera donc important de surveiller le niveau d'eau dans la bouteille afin qu'elle ne dépasse pas le lit de bille d'argile.

  • Bientôt de plus amples informations sur la méthodologie de culture et les espèces à faire pousser.

Notes and references

  • Tutoriel réalisé par Arnaud Mayaux et Pierre-Alain Lévêque pour le projet Nomade des Mers, décembre 2017.

Comments

Published