Olla bruja

Prototype de avatarLow-tech Lab | Categories : Food

Introduction

Como vimos en un tutorial anterior, la cocina es un proceso increíblemente ineficiente. La eficiencia térmica varía del 13% para las placas eléctricas de vitrocerámica al 23% para las de gas, y del 5 al 25% para las estufas de biomasa y las de leña. Estas estufas también causan altos niveles de contaminación del aire interior, especialmente en los países en desarrollo, pero también en las cocinas modernas de los hogares ricos.

Existen soluciones low-tec para mejorar estos inconvenientes. Aunque con el uso de la olla a presión se pueden ver claras mejoras, estos recipientes todavía pierden mucho calor a través de sus paredes, normalmente poco o nada aisladas. Además, sigue existiendo el problema de las pérdidas de transferencia de calor, en caso de que no se utilice un faldón térmico low-tech. No obstante, si se pone hervir el recipiente dentro de una caja bien aislada, las pérdidas de calor se reducen y la cocción puede llevarse a cabo sin necesidad de utilizar energía adicional.

Este es el objetivo de la olla bruja. A modo de analogía, la olla puede compararse con el concepto de casa pasiva, que es un edificio bien aislado que requiere de muy poca energía para calentarse o enfriarse.

Naturalmente, la economía de la energía depende, en gran medida, de varios factores: el material utilizado para aislar, el diseño de la olla, el tiempo de cocción del plato, los alimentos y la rapidez con la que el plato se transfiere de la cocina de gas a la olla bruja. Según la Asociación para un Aire Interior Limpio (Partnership for Clean Indoor Air) y su prueba comparativa de 18 tipos de estufas de combustible sólido, el ahorro de energía al utilizar una olla bruja tendría de media un 50 %.

En este manual, vamos a integrar la olla bruja a un cajón de la cocina.

Video overview

Materials

  • Tablas de madera de cajas de vino, de palés, trozos de contrachapado, etc.
  • Clavos
  • 1 manta isotérmica
  • 1 edredón para el aislamiento
  • Pletinas de ensamblaje y tornillos

Otras opciones para la caja

  • Una caja de madera;
  • Una caja;
  • Una caja de cartón;
  • Un cofre;
  • Una caja de poliestireno;
  • Una cesta o canasta;
  • Un cubo con tapa;
  • Una nevera portátil;
  • Una bolsa isotérmica;
  • Un baúl de juguetes;
  • Un cubo de la ropa sucia;
  • Un baúl o una maleta;
  • Un mueble de la cocina;
  • Un agujero en el suelo;

Vous avez compris l'idée.

Autres options pour l'isolant

  • Couverture;
  • Couette;
  • Édredon;
  • Sac de couchage;
  • Laine;
  • Tissus (vieux pulls, anoraks, serviettes, draps...);
  • Coussins;
  • Sacs de jute;
  • Laine de chanvre;
  • Sciure de bois;
  • Écorce;
  • Liège;
  • Polystyrène;
  • Couverture de survie;
  • Paille, foin...;
  • Laine de verre ;
  • Feuilles de bananiers;
  • ....

Tools

Si vous avez déjà les contenants, nul besoin d'outils !

Si vous souhaitez fabriquer une boîte à partir de plaques de bois par exemple, munissez-vous des classiques :

  • Marteau
  • Visseuse-dévisseuse
  • Mètre
  • Scie à bois ou adapté au matériau choisi
  • Gants
  • Lunette
  • Crayon
  • Règle
  • Ciseaux

Autres outils éventuels

  • Colle à bois
  • Équerre
  • Scotch double face
  • Agrafeuse

Step 1 - Etapes de fabrication

1) Préparer l'installation

2) Construire la petite caisse

3) Construire la grande caisse

4) Tapisser la petite caisse de la couverture de survie

5) Tapisser la grande caisse de l'isolant

6) Imbriquer le tout

Step 2 - Préparer l'installation

Le plat

1) Déterminer quel plat vous dédierez à vos cuissons à la marmite norvégienne.

2) Prendre les mesures du plat en hauteur, en longueur et en profondeur.

Le lieu d'installation

3) Déterminer l'emplacement de votre marmite norvégienne. S'il s'agit d'un tiroir de cuisine ou d'un placard, mesurer la hauteur, la longueur et la profondeur de l'emplacement.

Validation

4) Vérifier que l'écart entre vos deux boites soit de minimum 10 cm afin que celles ci puissent s'emboiter et que l'épaisseur de l'isolation soit suffisante.


Step 3 - Construire la petite caisse

Remarque : Votre petite boite doit être plus haute que le plat d'au minimum 1 cm et être plus large de 4 cm.

1) Découper à l'aide d'une scie à bois ou d'une scie sauteuse les planches en fonction des mesures précédemment calculées.

2) Assembler les planches ensembles à l'aide de clous et d'un marteau.

Planches obtenues pour la petite caisse :

- 2 planches (hauteur du plat+1cm)x (longueur du plat+4cm)

- 2 planches (hauteur du plat+1cm)x (largeur du plat+4cm)

- 1 ou plusieurs planches (largeur du plat + 4cm)x(longueur du plat+4cm)

Step 4 - Construire la grander caisse

1) Prendre les mesures de votre emplacement.

2) Retirer 1 cm à ces mesures pour s'assurer de pouvoir placer la caisse simplement.

3) Découper les planches à l'aide d'une scie à bois ou d'une scie sauteuse.

Remarque :

La grande boite doit être adaptée à l'emplacement où va être disposer la marmite norvégienne, être plus grande (en largeur, hauteur et longueur) que la petite caisse d'au moins 10 cm pour permettre la mise en place d'une couche d'isolant d'au moins 5 cm de chaque côté.

Le fond du tiroir peut faire office de fond de caisse.

4) Assembler les planches ensemble à l'aide de clous et d'un marteau

Planches obtenues pour la grande caisse:

- 2 planches (hauteur du plat+10cm) x (longueur du plat + 10cm)

- 2 planches (hauteur du plat+10cm) x (largeur du plat+10cm)

-Si besoin pour le fond de caisse : 1 ou plusieurs planches (largeur de la petite boite + 10cm) x (longueur de la petite boite+10cm)


Step 5 - Tapisser la petite caisse de la couverture de survie

1) Déplier la couverture de survie et tapisser la petite boite avec la face argentée vers l'extérieur car c'est elle qui réfléchit la chaleur.

Découpe

2) Placer le plat dans la petite caisse

3) Refermer la couverture de survie sur votre plat

4) Anticiper le surplus et découper la couverture de survie afin de ne pas être encombré par un surplus trop important lors de l'utilisation.

5) Si besoin agrafer ou scotcher la couverture de survie à la petite caisse.


Step 6 - Tapisser la grande caisse de l'isolant.

Remarque : Le but est de faire un foyer douillet à votre marmite pour qu'elle ne prenne pas froid. Plus il y a d'épaisseur d'isolant, plus la marmite conservera la chaleur.

Découpe

1) Placer la couette dans le fond de la grande caisse

2) Placer la petite caisse dedans

3) Replier la couette sur la petite boite afin d'estimer le surplus

4) Découper le surplus.

Remarque Pour faire office de couvercle il est possible de découper dans la chute de l'isolant un carré de la surface de la grande caisse pour optimiser l'isolation.

Prévoir dans le design de la marmite de pouvoir refermer complètement l'enceinte, de façon à ne pas laisser d'espace sans isolant.

Ne pas hésiter à essayer différents isolants afin de déterminer lequel sera le plus performant.


Step 7 - Imbriquer le tout

1) Sortir le tiroir qui accueillera la marmite norvégienne.

2) Y imbriquer le tout.



Step 8 - Conseil d'utilisation

L'utilisation de la marmite est très simple :

  • Portez votre plat à ébullition ou à température souhaitée sur une plaque classique;
  • Placez le dans la marmite et refermez la;
  • La cuisson dans une marmite norvégienne est en moyenne 1/3 plus longue que sur le feu : cela peut passer comme une contrainte, mais imaginez tout ce que vous pouvez faire en attendant, en sachant que vous n'avez pas à surveiller votre plat de peur qu'il cuise trop ou brûle...

Notes and references

VISIONNER LA VIDEO TUTORIEL ICI : https://www.youtube.com/watch?v=qaJM42POco0

L’équipe du Low-Tech Lab vous invite à consulter sa Biblilowtech sur le site internet : lowtechlab.org/biblilowtech/

Vous pouvez également contacter l’équipe à hello@lowtechlab.org


Merci !

Participez à la veille technique, partagez vos liens intéressants dans l'espace de discussion ou ajoutez les ici.


If We Insulate Our Houses, Why Not Our Cooking Pots? : Article du Low-tech Mag sur les techniques alternatives de cuisson. On retrouve quelques chiffres sur les performances énergétiques de la cuisson sans feu.

Marmite norvégienne, caisse à cuire et cuiseur thermos : Page qui résume bien le fonctionnement de la marmite norvégienne et qui donne des pistes pour en fabriquer une très facilement et sans bricoler.

Low-tech Lab : La Marmite Norvégienne : Expérience menée par le LTL sur la marmite norvégienne. Dans les commentaires de la photo on trouve beaucoup de pistes amenées par la communauté du LTL.

Hay boxes or Fireless Cookers

The Wonderbag : Une produit sympa disponible sur le marché.

Comments

Published