Marmite norvégienne

Prototype de avatarLow-tech Lab | Categories : ⧼wf-propertyvalue-area-Énergie⧽, ⧼wf-propertyvalue-area-Alimentation⧽

Marmite norvégienne 6a00e0099229e8883301a73de2a193970d.jpg

La marmite norvégienne permet le prolongement passif de la cuisson, sans apport d'énergie.

Difficulty
⧼wf-propertyvalue-difficulty-Facile⧽
Duration
1 ⧼wf-propertyvalue-durationtype-heure(s)⧽
Cost
0 EUR (€)
Other languages:
English • ‎español • ‎français
License : Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions (CC BY-SA)

Introduction

Comme nous l'avons vu dans un précédent tutoriel, la cuisson est un procédé incroyablement inefficient. L'efficacité thermique varie entre 13% pour les plaques électriques et 23% pour les plaques à gaz, et de 5 à 25% pour les feus ouverts et les réchauds à biomasse. Ces réchauds entrainent par ailleurs des niveaux élevés de pollution de l'air intérieur, particulièrement dans les pays en voie de développement, mais aussi dans les cuisines modernes de foyers aisés.

Des solutions low-tech existent pour améliorer ces quelques points. Alors que nous pouvons voir de nettes améliorations avec l'utilisation d'une cocotte-minute, ces récipients perdent encore beaucoup de chaleur à travers leurs parois souvent peu ou pas isolées. Et il y a toujours le problème des pertes au transfert de chaleur, dans le cas où l'on utiliserait pas de jupe isolante low-tech. Mais si le plat est porté à ébullition puis le récipient placé dans une boîte bien isolée, les pertes de chaleur sont minimisées et la cuisson peut se poursuivre sans apport d'énergie supplémentaire.

C'est le principe de la marmite norvégienne. Pour l'analogie, on peut assimiler la marmite au concept de maison passive : une maison passive est un bâtiment bien isolé qui ne requiert que peu d'énergie pour le chauffage ou le refroidissement.

Materials

Les matériaux peuvent varier en fonction du design. On peut donc utiliser :

  • Une caisse en bois;
  • Une boîte;
  • Une caisse en carton;
  • Un coffre;
  • Une ancienne caisse à poisson en polystyrène;
  • Un panier ou une corbeille;
  • Un seau avec couvercle;
  • Une glacière;
  • Un sac isotherme;
  • Un coffre à jouets;
  • Un bac à linge;
  • Une malle ou une valise;
  • Un meuble intégré à la cuisine;
  • Un trou dans la terre
  • ...

Vous avez compris l'idée.

Pour l'isolant, on peut utiliser :

  • Couverture;
  • Couette;
  • Édredon;
  • Sac de couchage;
  • Laine;
  • Tissus (vieux pulls, anoraks, serviettes, draps...);
  • Coussins;
  • Sacs de jute;
  • Laine de chanvre;
  • Sciure de bois;
  • Écorce;
  • Liège;
  • Polystyrène;
  • Couverture de survie;
  • Paille, foin...;
  • Laine de verre ;
  • Feuilles de bananiers;
  • ....

Tools

Si vous avez déjà le contenant, nul besoin d'outils !

Si vous souhaitez fabriquer une boîte à partir de plaques de bois par exemple, munissez-vous des classiques :

  • Scie sauteuse ou circulaire
  • Visseuse/dévisseuse
  • Vis
  • Colle à bois
  • Règle
  • Équerre

Step 1 - Recherches théoriques

Participez à la veille technique, partagez vos liens intéressants dans l'espace de discussion ou ajoutez les ici.


If We Insulate Our Houses, Why Not Our Cooking Pots? : Article du Low-tech Mag sur les techniques alternatives de cuisson. On retrouve quelques chiffres sur les performances énergétiques de la cuisson sans feu.

Marmite norvégienne, caisse à cuire et cuiseur thermos : Page qui résume bien le fonctionnement de la marmite norvégienne et qui donne des pistes pour en fabriquer une très facilement et sans bricoler.

Low-tech Lab : La Marmite Norvégienne : Expérience menée par le LTL sur la marmite norvégienne. Dans les commentaires de la photo on trouve beaucoup de pistes amenées par la communauté du LTL.

Hay boxes or Fireless Cookers

The Wonderbag : Une produit sympa disponible sur le marché.




Step 2 - Trouver ou fabriquer le réceptacle

Pour notre prototype au Low-tech Lab nous avons pris une caisse en plastique cassé et que nous n'utilisions plus.



Comments