Bio-construction d'un habitat

Tutorial de avatarA la Décou'Verte de la Planète | Categories : Housing, Materials

Bio-construction d'un habitat en Colombie dans un éco-village

License : Attribution (CC BY)

Introduction

Dans ce tutoriel nous montrons les étapes de construction d'un habitat avec une technique et des matériaux respectueux de l'environnement. Ce tutoriel est basé essentiellement sur l'utilisation d'un mélange sable/argile/paille afin de remplacer le ciment dans la rálisation des murs. Cet habitat est construit dans l'éco-village Proyecto Gaïa dans la région montagneuse de Boyaca en Colombie. Les techniques de construction, matériaux et dosages sont spécifiques à la région et peuvent varier en fonction du climat et du sol.

Vous souhaitez vous renseigner et réaliser vous-même votre habitat ou un bâtiment quelconque d'une manière durable, avec des matériaux faciles d'accès et peu coûteux ? Alors ce tutoriel est fait pour vous.

Materials

- Guadua (bois de la famille du bambou) ou un autre bois selon votre localisation.

- Sable

- Argile

- Paille


Tools

pelles, pioche, marteau, brouette, visserie, truelle, échelle, seaux, grand bac, bâche, etc ...

Step 1 - Fondation

Il est possible de construire sur n’importe quel type de fondations.

Penser à surélever la structure du sol naturel si vous vous trouver en zone inondable. Dans tous les cas, il est important d'isoler la structure du sol naturel.



Step 2 - Ossature

Eriger une structure solide et stable à l'aide d'un bois résistant. Ici, nous utilisons le guadua, de la famille du bambou car il est produit dans la région et est très résistant.

Là où il y aura les murs, on réalise deux petites ossatures, intérieure et extérieure, séparées d'une dizaine de centimètres. Cela permettra d'insérer les murs en argile dans le coffrage.

Il faut bien faire attention à fixer le toit afin d'empêcher l'intrusion d'eau de pluie.

Il est possible de pencher légèrement le sol afin de permettre un bon écoulement de l'eau.



Step 3 - Obtention du mélange argileux

- Prélever de la terre concentrée en argile dans le sol.

- Déposer l'argile dans un grand bac ou dans un petit bassin creusé dans le sol isolé par des bâches.

- Y insérer une quantité conséquente d'eau

- Piétiner l'argile jusqu'à temps que l'eau en soit bien imprégnée (y plonger légèrement sa main, si celle-ci ressort bien incorporée d'argile le liquide est prêt)

- Mélanger une dose d'argile liquide avec trois doses de sable

- Une fois le mélange bien homogène y incorporer une dose de paille.

Attention le dosage que nous utilisons ici peut changer pour vous! En fonction de la concentration en argile du sol par exemple. Il faut donc essayer différents dosages en vérifiant que le mélange ne présente pas de blocs de terre, de cailloux, de verdure ou d'insectes, et qu'il est bien collant grâce à l'argile.

Si vous préparez beaucoup de matière pour faire les mûrs à l'avance sans l'utiliser, celle-ci va sécher. Vous pouvez bien sûr l'utiliser plusieurs jours après mais il faudra re-brasser un peu la terre pour enlever les mottes et rajouter de l'eau pour pouvoir l'appliquer ensuite.


Step 4 - Réalisation des murs

Une fois le mélange de sable, argile et paille préparé, il ne vous reste plus qu'à l'appliquer afin de construire vos mûrs.

Première couche : (utiliser un mélange plus compact avec un peu plus de paille)

- Déposer des boules les unes sur les autres en les compactant bien afin de réaliser une première couche bien dense. Veillez à ne pas laisser de trous (ou presque), notamment contre les morceaux de bois servant à coffrer vos mûrs.

- Laisser sécher quelques jours

- Couper les morceaux de terre dépassant du coffrage.

Deuxième couche : (utiliser un mélange un peu plus liquide afin de faciliter l'étalage le long de la première couche)

- Appliquer et étaler la "pâte" sur la première couche jusqu'à recouvrir les ossatures en bois. Aidez vous de vos mains ou d'une truelle. Le geste vient très vite !

- Laisser sécher quelques jours

Troisième couche :

- Étaler le mélange sur la deuxième couche pour combler les trous afin de créer une surface la plus plane possible

- Laisser sécher quelques jours

Quatrième couche :

- Etaler délicatement le mélange à l'aide d'une longue règle afin d'obtenir une surface plane et lisse

- Laisser sécher quelques jours

Important : pensez à protéger les murs extérieurs de la pluie avec une bâche quand vous les faites sécher.


Step 5 - Finitions

Peinture des murs.

Vous pouvez créer toutes sorte de décorations, selon vos envies les plus folles. Exemple : Insérer des pierres, des rondins de bois, pneux, bouteilles,.. ou tout ce que vous voudrez au sein du mur lors de sa réalisation.

Vous pouvez également réaliser un mélange de chaux (calcaire broyé), d'eau et de colorant naturel afin de réaliser un mur lisse, brillant, plus imperméable (pour une pièce d'eau par exemple) et de couleurs. Pour cela, réalisez le mélange. y étaler 5 fines couche de moins d'un minimètre à l'aide d'une spatule, aplatir le tout à l'aide d'une pierre ou d'une bouteille avec un peu de savon, cela donne un aspect plus brillant et évite les fissures.


Notes and references

Site web de l'éco-village : http://www.proyectogaia.com/index.php/es/

Autre tuto low-tech sur la bio-construction : https://wiki.lowtechlab.org/wiki/Maison_bioconstruite


Tutoriel co-écrit et réalisé par Tom Ruault et Xavier Menguy (A la Décou'Verte de la Planète), Septembre 2019


Comments

Draft